Acheteurs: Cinq erreurs à éviter

Avec l'essor du marché de l'habitation, RE/MAX désire informer les nouveaux acheteurs de maison, condo ou tous autres types de propriétés des choix à faire en matière de prêt hypothécaire et d'inspection pré-achat.

1. Un prêt hypothécaire inadapté

Les erreurs commises dans le choix du prêt hypothécaire contracté peuvent s'avérer coûteuses et vous limiter dans vos habitudes de vie. Comme la plupart des gens, vous ignorez peut-être qu'il existe une façon simple de calculer le montant mensuel que vous pouvez consacrer à une maison, condo ou tous autres types de propriétés, et ce, tout en respectant vos habitudes de vie. Outre le coût de votre propriété, vous devez aussi tenir compte des droits de mutation immobilière, des frais de notaire et des coûts de déménagement, en plus de prévoir un coussin en cas d'imprévus. Votre courtier Marie France Dumais travaille en équipe avec les représentants hypothécaires de la majorité des banques canadiennes et pourra vous recommander la meilleure personne pour vous conseiller.

2. Ne pas obtenir une préautorisation pour un prêt hypothécaire

Beaucoup de vendeurs exigeront des futurs acheteurs qu'ils obtiennent une préautorisation hypothécaire avant de visiter leur maison. Ils veulent ainsi s'assurer du sérieux des visiteurs. Le processus de préautorisation peut prendre quelques jours après que vous ayez fourni des renseignements comme votre attestation de revenu et le montant de votre mise de fonds à votre institution financière. Si vous répondez aux exigences de l'institution prêteuse, celle-ci vous remettra une préautorisation écrite. Si la maison de vos rêves fait l'objet de plusieurs offres concurrentes, une préautorisation hypothécaire pourrait vous donner l'avantage.

3. Ignorer ses besoins essentiels

Beaucoup de futurs acheteurs ne savent pas toujours très bien ce qu'ils cherchent au moment d'acheter une maison. Vous devez tenir compte des commodités qu'offre le quartier convoité, surtout lorsque vous quittez la ville pour la banlieue. À quelle distance de marche ce quartier est-il situé des endroits comme les épiceries, les écoles et les institutions bancaires? Il s'agit d'un critère important pour bon nombre d'acheteurs, mais dans l'exaltation suscitée par le nombre de salles de bains qu'offre une maison ou l'immense terrasse sur le toit de votre condo, vous l'oublierez certainement. Vous devriez établir une liste de priorités en songeant à l'une de vos journées typiques et aux besoins de votre famille.

4. Se passer d'inspection préachat pour votre future propriété

Vous devriez toujours faire faire votre propre inspection préachat, et ce, même si le vendeur vous offre de consulter le rapport d'une inspection préachat antérieure ou que d'autres acheteurs sont pressés de déposer une promesse d'achat sur la propriété que vous convoitez. Au moment de présenter une promesse d'achat, assurez-vous qu'un inspecteur qualifié procédera à une inspection préachat complète de la propriété. Au bout du compte, cet investissement de quelques centaines de dollars pourrait vous permettre d'économiser plusieurs milliers de dollars.

5. Négocier avec son coeur

Les acheteurs et les vendeurs laissent souvent leurs émotions l'emporter sur leur raison. Les sentiments peuvent faire obstacle aux négociations; sans s'en rendre compte, les vendeurs peuvent attribuer une réelle valeur à leurs souvenirs, qui n'ont pourtant aucune valeur financière aux yeux des acheteurs. Il faut s'efforcer à soustraire nos sentiments de l'équation. Votre courtier Marie France Dumais sera votre meilleur allié lorsque les négociations débuteront.

Source: http://www.remax-quebec.com/fr/conseils/achatduneproprietecinqerreursaeviter.rmx